La relation fusionnelle : trouver la bonne distance ?

La relation fusionnelle : comment trouver la bonne distance?

Mes publications

Alice de Lara


S’aimer collé serré, la main dans la main, les yeux dans les yeux, à la longue, ça peut devenir un peu étouffant… Et pourtant, certains ne conçoivent pas la vie à deux autrement que dans une relation fusionnelle!

Karine Lemarchand : pourquoi est-ce si difficile de trouver cette juste distance entre conjoints ?

Alice de Lara : Ce qui est difficile dans un couple, c’est cet aller-retour entre le "je" et le "nous". Rester attentif, ne pas être trop centré sur soi, faire très régulièrement passer ses envies en premier tout en acceptant les désirs de l’autre mais sans pour autant se faire "manger" par lui, car sinon, on risque de lui en vouloir.
C’est pour cela que les gens se quittent parfois arrivés à l’âge de la retraite, car ils ont un "je", un soi, à recréer et on ne peut plus exprimer toutes les facettes de sa personnalité.

K.L : expliquer à son conjoint, sans le peiner, son besoin d’indépendance est parfois difficile. Quels arguments peut-on avancer ?

A. L. : Le couple a besoin d’être soudé par le partage de valeurs communes, une même façon de voir les choses de la vie ; néanmoins, chaque personne dans un couple a son individualité et c’est cela que chacun doit pouvoir vivre pour s’épanouir.

K.L : quels sont les reproches liés à l’indépendance que vous entendez lors des thérapies de couple ?

A. L. : Bien souvent, l’un reproche à l’autre de pouvoir prendre du plaisir en dehors de sa compagnie. Et pourtant, il est essentiel de continuer à exister en dehors de l’autre, face au monde extérieur.
Je ne peux pas, par exemple, être la même quand je suis à un dîner seule avec des amies ou lorsqu’il peut y avoir, en plus, un des mes enfants, et bien évidement, quand je suis avec des amis et que mon mari est présent.

K.L : quand on a des besoins très différents, conseillez-vous à chacun de redéfinir avec l’autre sa notion du couple ?

A. L. : Chacun doit pouvoir s’épanouir comme il le ressent.

K.L : quelles sont, selon vous, les valeurs les plus importantes pour qu’un couple dure ?

A. L. : La confiance, c’est indéniable, c'est ce qui nous permet de partir le matin au travail confiant en l’autre, et cela va au-delà de la fidélité. Mais aussi le respect, respect de l’autre, de ses choix, de ses rêves, de ses envies, et réciproquement. 


Autres articles :


Retour à la page d'accueil